RÉGIME SANS GLUTEN ET MUSCULATION.

régime sans gluten

Le régime sans gluten est un régime sans céréales de façon générale. Il est plutôt à la mode et il devient difficile de différencier le vrai du faux en ce qui le concerne. Alors, régime sans gluten, pour qui et pourquoi ?

QU’EST-CE-QUE LE GLUTEN ?

Le gluten est un ensemble de protéines que l’on retrouve dans les grains de nombreuses céréales (blé, seigle, orge, etc.). Les protéines constituant le gluten permettent de stocker des oligo-éléments ou des acides aminés nécessaires au développement de la jeune pousse.

Le gluten est principalement constitué de deux protéines : la prolamine et la gluténine1.

Ce sont ces protéines, insolubles dans l’eau, qui donnent à la farine des propriétés visco-élastiques, exploitées en agroalimentaire pour donner une certaine structure aux produits.
Le gluten peut être extrait de la farine de blé ou de certaines autres céréales par lavage. On procède en rinçant à l’eau une pâte simple obtenue à partir de farine et d’eau, et malaxée jusqu’à ce que l’eau de rinçage soit claire et exempte d’amidon

INTOLÉRANCE AU GLUTEN, MYTHE OU RÉALITÉ ?

Certaines personnes présentent une intolérance au gluten qui va, par ordre d’importance, de la simple sensibilité au gluten (intolérance non cœliaque) à la maladie cœliaque.
Certes c’est une petite partie de la population qui en souffre (bien plus petite que ne nous laisse penser les médias, moins d’1 % de la population aux USA par exemple), mais c’est un mal qui existe.

– La sensibilité au gluten est la plus courante. Elle est mise sur le compte du fameux effet ‘’Nocebo’’. C’est un effet psychologique qui fait ressentir un mal non existant. Par exemple, un patient qui recrée inconsciemment les effets indésirables d’un médicament parce que ses amis, la notice ou les médias en ont parlé.

– La maladie cœliaque est une intolérance permanente à l’une des fractions protéiques du gluten contenues dans le blé, le seigle, l’orge et l’épeautre. Elle provoque une atrophie des villosités intestinales (Petits replis retrouvés dans l’intestin grêle qui aide à l’absorption des nutriments), entraînant une destruction de la paroi. Par conséquent, certains nutriments (calcium, vitamines, fer…) sont mal absorbés, ce qui provoque de graves carences.

L’intolérance au gluten se manifeste chez l’adulte par une fatigue chronique provoquée par des carences vitaminiques, des troubles gastro-intestinaux (douleurs abdominales, digestion difficile, diarrhée, selles molles, reflux gastro-œsophagien), des problèmes articulaires, des troubles neurologiques, dermatologiques, stomatologiques, etc.

Le seul traitement aujourd’hui, est un régime strict sans gluten à vie, pour ceux qui en souffrent.

INFLUENCE DU GLUTEN SUR LA PRISE DE MASSE EN MUSCULATION.

Beaucoup de personnes qui suivent un régime sans gluten n’ont pas de réelle restriction alimentaire médicale nécessaire.
Elles mangent sans gluten car c’est un régime à la mode comme le régime paléo en ce moment.

Les aliments sans gluten ont augmenté en popularité et beaucoup de gens finissent par associer à tort, le gluten à une mauvaise protéine. La pensée commune devient donc que tout ce qui est sans gluten, est forcément bon.
Il faut noter que :

Un régime sans gluten n’est indispensable que pour les intolérants au gluten.

Le corps a besoin de protéines pour se développer. Les protéines sont même indispensables pour ceux qui veulent prendre de la masse musculaire.

Hors se priver de cette source naturelle de protéines nous expose à une alimentation moins saine et plus déséquilibrée.

Les aliments sans gluten, en particulier les aliments raffinés et transformés pour être sans gluten (beaucoup sont fait avec de l’amidon de pomme de terre ou de l’amidon de riz) trompent les consommateurs sur les nombreux avantages pour la santé des grains entiers. Ils peuvent être extrêmement pauvre en nutriments essentiels tels que les fibres, le fer, le zinc, le calcium et le phosphore.

Il n’existe donc pas de réels avantages à se mettre à un régime sans gluten lorsqu’on ne souffre pas d’intolérance à cette protéine. Au contraire, mal maîtrisé, ça pourrait même être un handicap.

Pour les intolérants, il est impératif de se mettre à ce régime pour avoir une croissance musculaire optimale et une vie plus saine. Le gluten supprimé de votre régime alimentaire, votre corps pourra enfin fonctionner de manière optimale, sans handicap.

 Il y a des exemples de sportifs intolérants au gluten, très connus, qui ont obtenu des résultats impressionnants après un régime sans gluten.

QUE MANGER LORSQU’ON EST INTOLÉRANT AU GLUTEN ?

régime sans gluten

Maintenant pour ceux qui souffrent réellement de ce mal….ou tout simplement ceux qui veulent tout de même continuer à manger sans gluten, il existe des sources de protéines alternatives autres que provenant de céréales. Elles vont vous permettre d’équilibrer votre régime alimentaire et d’éviter les carences dues au manque de gluten.

Il existe 2 types de protéines : animales et végétales.
Tout réside dans l’équilibre entre ses 2 types.

Les œufs et la viande sont 2 grandes sources de protéines.
Il est conseillé de ne manger de la viande (protéines animales) que 2 fois par semaine pour avoir un corps sain, il devient donc  impératif de combler le vide laissé par le manque de gluten par d’autres types de protéines végétales.

Autres sources de protéines végétales :
-Quinoa, très à la mode aussi, est un pseudo céréales originaire d’Amérique du Sud.
– le riz brun, le sarrasin, le riz sauvage, amarante, le sorgho, le millet, le maïs (polenta) et le teff.
-Les fruits oléagineux: les noix, noisettes, amandes, pistaches, noix de cajou, noix de pécan, noix de macadamia et noix du brésil.
– Les graines oléagineuses : les graines de tournesol, le lin, les graines de courge, les graines de sésame, les graines de pavot.
– Les légumes secs : les haricots, les pois, les fèves, les lentilles et les pois chiches.
– Le cacao, les châtaignes, le maïs, les agaves, les amarantes, le fonio.

Aliments à éviter lorsqu’on est intolérant au gluten :
Ces aliments doivent être évités à moins qu’ils soient étiquetés comme sans gluten.
-Pains, Pâtes, Pain azyme, Mélanges de riz assaisonné, Céréales.
– Gâteaux et tartes.
– Sauces.
– Hosties, Biscuits.
– Croûton.
– Les soupes.
– Certaines sucreries.
– Frites.
– Vinaigrettes.
Sauces.
Viandes froides transformées.

 

SUR YOUTUBE.

Vous savez tout sur le gluten dès maintenant. Du phénomène de mode à son influence… (ou pas) sur notre prise de masse. Alors n’oubliez pas, si vous êtes toujours intéressé par le régime sans gluten, adoptez un seul mot d’ordre….l’équilibre.

Vous vous êtes déjà mis au régime sans gluten ? Êtes-vous intolérants au gluten ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous

Please follow and like us: